«Affaire» Roméo Elvis: Angèle, victime collatérale de la polémique

«Affaire» Roméo Elvis: Angèle, victime collatérale de la polémique
D.R.

Quoi de plus con qu’un réseau social ? « Angèle en pls ». « Elle doit être dépité » (sic). « Balance ton frère ». « Elle va suer maintenant ». « Apprends ça à ton frère avant de dénoncer ce genre de choses »… Voilà quelques-unes des réactions débiles enregistrées ici et là depuis que « l’affaire Roméo Elvis » a commencé à agiter la Toile.

Oh, bien sûr, Angèle réagissait il y a peu à celle impliquant Moha. En ces termes : « Juste une petite mise au point pour les partisans fervents de la présomption d’innocence : elle serait légitime dans un système où la justice ferait son travail, prendrait les plaintes des victimes, et où le patriarcat n’existerait pas. Est-ce que c’est le cas ? Non. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    À la Une du Soir+