Caleb Ewan: «Peter Sagan n’a pas voulu nous mettre en danger»

L’Australien a surgi au dernier moment pour s’imposer. @AFP
L’Australien a surgi au dernier moment pour s’imposer. @AFP

Soulagé et souriant, disponible comme de coutume, Caleb Ewan est sorti de sa boîte de manière plus spectaculaire encore que lors de sa première victoire à Sisteron. Sa gestion du vent, qui fut de face en permanence au cours de cette étape, a été déterminante. Le dernier à produire l’effort, ce fut lui…

Caleb, comment analysez-vous votre sprint ?

Il faut que je le regarde encore mais j’ai pris le risque, en effet, de sortir très tard pour conserver des réserves car l’explication se jouait en légère montée. Je tenais aussi à conserver ma trajectoire jusqu’au bout afin de ne pas perdre de l’énergie dans mon effort.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct