Coronavirus: les entreprises en difficulté ont besoin de 83 milliards d’euros de cash

Edward Roosens, économiste en chef de la FEB.
Edward Roosens, économiste en chef de la FEB. - D.R.

C’est la rentrée et c’est aussi la fin progressive d’un certain nombre d’aides qui ont permis aux entreprises de garder la tête hors de l’eau durant la crise. Bref, un moment opportun pour la Fédération des entreprises de Belgique (FEB) et le bureau Graydon, pour faire le point sur la situation financière des sociétés belges aujourd’hui. On s’en doute, le tableau n’est guère réjouissant. Pieter Timmermans, le patron des patrons belges, en avait déjà dévoilé une partie dans Le Soir de ce lundi.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct