Le Musée Gaumais se donne de l’air

La nouvelle aile du Récollet, à gauche, complète l’aile historique.
La nouvelle aile du Récollet, à gauche, complète l’aile historique. - J.-L. B.

Des dizaines d’années plus tard, enfin. Le Musée Gaumais de Virton s’est agrandi. Il y avait déjà eu une phase importante avec la nouvelle aile au look contemporain dans les années 80, qui complétait l’aile historique ancienne dominée par le fameux clocheton en bulbe et son horloge.

« Déjà à l’époque, le fondateur Edmond Fouss parlait de cette aile du Récollet qui a servi de conciergerie », commente le conservateur Didier Culot. « Puis Constantin Chariot, mon prédécesseur, avait relancé vers 2005-2006 le projet qui fut porté par la Ville, de façon ambitieuse puisque l’investissement portait sur 1,6 million d’euros à l’époque, mais qui n’a jamais abouti. Et voici quelques années, feu Joseph Michel, président du Musée, a relancé l’idée avec un budget plus modéré. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct