Peter Sagan n’en fait qu’à sa tête

@News
@News

Dans la roue d’un Wout van Aert pour une fois présomptueux (voir ci-dessous), la porte était verrouillée à double tour du côté droit de la chaussée. Peter Sagan a tout de même voulu l’ouvrir et n’a, de facto, eu d’autre choix que de l’enfoncer. Avec un inélégant coup de casque… Une manœuvre jugée frauduleuse par le jury des commissaires qui a déclassé l’ourson slovaque, initialement deuxième derrière le bondissant Caleb Ewan, finalement relégué en dernière position du premier peloton.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct