Salon de l'auto - L'ambition est toujours d'organiser le salon de l'auto en janvier, selon ses organisateurs

"La situation est telle que pour le secteur événementiel, il est hyper difficile de prévoir si et comment la situation sanitaire évoluera", reconnait Joost Kaesemans, porte-parole de la Febiac. "Ce doute et cette incertitude ne sont pas évidents pour les organisateurs comme les participants."

La fédération sectorielle tient cependant à pouvoir organiser l'événement, qui connaîtra une "petite" édition en 2021. Non seulement parce qu'il est important pour le secteur, mais aussi car les marques comptent sur lui et que, si le salon a lieu, cela ouvre la voie à tout un secteur événementiel, liste-t-elle, espérant ne pas devoir finalement l'annuler ensuite.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct