Négociations fédérales: la N-VA veut un vote sur la confiance au gouvernement de Wilmès le 17 septembre

Négociations fédérales: la N-VA veut un vote sur la confiance au gouvernement de Wilmès le 17 septembre
Le Soir

La N-VA souhaite que la Première ministre Sophie Wilmès (MR) s’en tienne à ses engagements et demande à nouveau la confiance de la Chambre la semaine prochaine, comme elle l’a annoncé il y a six mois. Pour l’instant, le point n’est pas inscrit au projet d’ordre du jour mais s’il n’y figure pas, les nationalistes flamands assurent qu’ils demanderont qu’il soit discuté.

Le 17 mars, l’équipe minoritaire de Sophie Wilmès a reçu la confiance de neuf partis au parlement. La N-VA n’était pas dans le lot. La Première ministre s’était engagée à redemander la confiance dans les six mois qui suivraient, soit le 17 septembre. Le coronavirus qui a contaminé le préformateur Egbert Lachaert a rendu impossible la formation d’un gouvernement d’ici à jeudi prochain, un scénario qui paraissait de toute manière très optimiste. La première réunion où les négociateurs se retrouveront physiquement ne peut se tenir avant le 18 septembre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct