Affaire Chovanec: la direction de la police administrative informée trois jours après la mort

Affaire Chovanec: la direction de la police administrative informée trois jours après la mort
D.R.

Deux mars 2018, 17 heures pile. Nabila S., à l’époque consultante « bien-être » au sein de la direction de la police aéroportuaire, transmet un rapport à la direction opérationnelle de la police administrative, sur sa boîte mail fonctionnelle. C’est une nouvelle pièce dans ce dossier, transmise à la Chambre par la police fédérale très récemment. Ce courriel soulève la question de savoir si le patron de la police administrative, André Desenfants, pouvait décemment ne pas avoir été tenu informé de l’incident du 24 février 2018.

Mais que contenait ce courriel ? C’est en fait une simple transmission d’un autre courriel, écrit par Danny Elst, le patron de la police aéroportuaire. Danny Elst a été écarté par mesure d’ordre par l’actuel commissaire général de la police fédérale, le temps de l’enquête interne.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct