Ce qu’il faut retenir de la 12e étape du Tour de France: Hirschi conclut enfin, Roglic toujours en jaune (vidéos)

Photonews
Photonews

La plus longue étape de ce Tour semblait particulièrement attirante pour les coureurs de classiques et les tempéraments offensifs, tant par sa distance que son profil cassant. L’ultime côte paraissait en outre idéale pour provoquer une décision avant l’arrivée en Corrèze.

Contrairement à la veille, c’était d’emblée la bagarre pour quitter la Vienne, un quatuor composé de Politt, Walscheid, Erviti et Luis Leon Sanchez prenant le large. Au terme d’un effort intense et prolongé, Burgaudeau et Asgreen parvenaient à rentrer sur les hommes de tête après 60 bornes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct