Delphine Boël veut porter le titre de princesse: «Le roi Albert II rappelle qu’il faut appliquer la loi»

Delphine Boël veut porter le titre de princesse: «Le roi Albert II rappelle qu’il faut appliquer la loi»

La dernière audience concernant la demande de reconnaissance de paternité du roi Albert II vis-à-vis de Delphine Boël a eu lieu jeudi après-midi devant la cour d’appel de Bruxelles. Il a essentiellement été question du nom que portera Delphine et du titre de princesse qui pourrait lui être attribué, selon les avocats des deux parties. Du reste, Albert II ne conteste plus la paternité et avait annoncé en janvier dernier qu’il ne s’opposerait plus devant la cour à la demande de Delphine d’être reconnu comme son père légal. La cour rendra son arrêt le 29 octobre prochain.

« On suppose que cette affaire va enfin se terminer. Elle a été pénible pour tout le monde, blessant l’ensemble des parties qui y ont été mêlées, et le roi Albert y a été mêlé malgré lui, sans qu’il l’ait demandé. Donc il est temps que ça s’arrête », a déclaré Me Alain Berenboom, conseil de l’ancien souverain des Belges.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct