ArcelorMittal veut supprimer 570 postes au Luxembourg

Près de 4.000 personnes travaillent aujourd'hui au Luxembourg pour ArcelorMittal qui y a installé son siège. L'entreprise s'attend à un recul de plus de 25% en 2020 dans le secteur automobile en Europe alors que la baisse est déjà de 15% dans la construction au deuxième trimestre, avec peu de signes de reprise.

Le ministre luxembourgeois de l'Economie, Franz Fayot, a évoqué un "moment noir dans l'histoire de l'acier du pays". Le gouvernement a longtemps soutenu cette industrie afin de la maintenir concurrentielle.

A l'échelle mondiale, ArcelorMittal emploie 190.000 personnes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct