Négociations fédérales: Wilmès prolongée, Bouchez sous le feu des critiques

Négociations fédérales: Wilmès prolongée, Bouchez sous le feu des critiques
Pierre-Yves Thienpont.

Les préformateurs, Egbert Lachaert et Conner Rousseau, ne se rendront pas physiquement au Palais ce vendredi (pour faire rapport au Roi), en raison de la contamination du premier au Covid, l’entretien se déroulera par téléphone. Quid des négociations Vivaldi ? Elles s’étireront au-delà du 17 septembre, date à laquelle le gouvernement Wilmès devait en principe laisser place au nouvel exécutif. Les négociateurs, qui se sont réunis jeudi, sont tombés d’accord sur la prolongation du mandat de la Première ministre : elle demandera la confiance de la Chambre le 1er octobre. Les préformateurs, quant à eux, opéreront jusqu’au 21 septembre : là, ils devraient passer le témoin à un formateur (ou une formatrice) qui bouclera l’opération Vivaldi.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct