Le site de vidéos pornographiques Jacquie et Michel visé par une enquête pour viols et proxénétisme

Le site de vidéos pornographiques Jacquie et Michel visé par une enquête pour viols et proxénétisme
Photo News

Le site de vidéos pornographiques Jacquie et Michel est visé par une enquête pour « viols » et « proxénétisme » à la suite du signalement de trois associations féministes, a indiqué jeudi le parquet de Paris confirmant une information du journal 20 Minutes.

Le parquet a ouvert cette enquête, confiée à la police judiciaire parisienne, le 10 juillet, sur la base d’un signalement adressé en février par Osez le féminisme, les Effronté-es et le mouvement du Nid, qui relayaient les témoignages de plusieurs actrices assurant avoir été contraintes à des « pratiques sexuelles ‘hors normes et douloureuses’ alors qu’elles n’étaient pas consentantes », selon 20 Minutes.

Ce signalement avait suivi la diffusion en février par le site Konbini d’une vidéo intitulée « les coulisses sordides du porno amateur », dans laquelle deux femmes témoignaient de ces pratiques.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct