Les médecins de soins intensifs moins infectés par le Covid-19 que leurs collègues

Les médecins de soins intensifs moins infectés par le Covid-19 que leurs collègues

Les médecins de soins intensifs, qui soignent pourtant les malades les plus graves, sont moins susceptibles d’avoir été infectés par le coronavirus que leurs collègues d’autres services, voire que les agents d’entretien des hôpitaux, selon une étude britannique parue vendredi.

Cela pourrait notamment s’expliquer par le fait qu’ils ont reçu en priorité des équipements à haut niveau de protection, comme des masques, avancent les auteurs de ces travaux, publiés dans la revue médicale Thorax.

« Nous présumions que les professionnels des soins intensifs couraient un risque plus élevé (…) mais ils sont relativement bien protégés par rapport à d’autres », a commenté l’auteur principal de l’étude, Alex Richter, professeur d’immunologie à l’université de Birmingham.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct