«Les feux en Amazonie, l’Europe coupable»: une banderole de 40 mètres déployée sur le Berlaymont

«Les feux en Amazonie, l’Europe coupable»: une banderole de 40 mètres déployée sur le Berlaymont
Jean-Philippe Demonty

Des activistes de l’ONG Greenpeace ont déployé vendredi matin une banderole de 40 mètres de hauteur sur une façade du Berlaymont, le siège de la Commission européenne à Bruxelles, pour dénoncer ce qu’ils voient comme une complicité de l’UE dans la destruction de l’Amazonie.

La banderole, sur 14 étages du Berlaymont, imitait un trou à travers l’Amazonie en feu. Des feux de Bengale ont apporté la fumée nécessaire.

« En important de la viande, du soja et d’autres produits provenant de zones récemment déboisées pour être cultivées, l’Europe est complice de la destruction de la forêt tropicale amazonienne et de ses écosystèmes uniques. Avec des conséquences désastreuses pour le climat, la biodiversité, les peuples autochtones et notre santé », a dénoncé Sébastien Snoeck, expert politique chez Greenpeace Belgique.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct