Facebook: les Européens vont mettre Libra au pas

Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, a lancé son projet de monnaie Libra en 2019.
Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, a lancé son projet de monnaie Libra en 2019. - Reuters.

L’Union européenne s’apprête à couper l’herbe sous le pied de Facebook, en arrivant dans les prochaines semaines avec une réglementation du futur moyen de paiement du réseau social, la cryptomonnaie Libra, qu’il doit lancer avant la fin de l’année. Depuis Berlin, où les ministres des Finances européens se réunissaient pour la première fois depuis sept mois, les Allemands, Français, Néerlandais, Espagnols et Italiens ont lancé un appel à la Commission pour que celle-ci soit stricte.

L’institution européenne doit présenter ce mois-ci une proposition de réglementation, principalement axée sur la stabilité financière. Les cinq ministres ont quant à eux également insisté sur la protection des consommateurs et la souveraineté monétaire, sortant juste avant l’institution sur ce dossier car ils estiment que la proposition qu’elle s’apprête à présenter ne va pas assez loin.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct