Les Racines élémentaires de Benjamin Biolay: «Dans la France qui se désertifie, il faut se barrer pour exaucer ses rêves»

Les Racines élémentaires de Benjamin Biolay: «Dans la France qui se désertifie, il faut se barrer pour exaucer ses rêves»

ENTRETIEN

On peut citer des dizaines d’artistes qu’il a produits ou avec qui il a collaboré. Il a déjà publié, à 47 ans, plus d’une douzaine d’albums et joué dans une trentaine de films. Il était grand temps de lui donner l’occasion de nous parler de ses racines…

Vous ne seriez pas devenu ce que vous êtes…

… si j’étais resté à Villefranche-sur-Saône. Sans aucun aspect péjoratif. La France n’est pas un pays délocalisé. Quand on veut entreprendre une activité dite marginale comme la musique ou le cinéma, on ne peut pas rester dans sa province. C’est un constat, c’est à la fois une joie et une douleur.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct