lesoirimmo

Peste porcine africaine : deux ans de présence sur le terrain pour le DNF

Pascal Havart assure un appatage régulier des sangliers dans le cantonnement d’Arlon.
Pascal Havart assure un appatage régulier des sangliers dans le cantonnement d’Arlon. - J.-L. B.

Reportage

Si le travail classique des « hommes en vert » s’est atténué dans les zones noyau et tampon où la PPA était omniprésente dès ce foutu 13 septembre 2018, quand on a trouvé la première carcasse positive, et où toutes les activités forestières ont été interdites durant des mois sur des milliers d’hectares de forêt gaumaise, ils ont tout de même dû rechercher les carcasses dans un premier temps, puis assurer chaque soir les tournées pour effectuer un nettoyage de la zone afin de créer un territoire exempt de sanglier.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct