Comment réunit-on les Européens sous l’ère du Covid-19? Bruxelles restera à éviter

Valdis Dombrovskis et Olaf Scholz
Valdis Dombrovskis et Olaf Scholz - Reuters

C’est le signe des temps que nous vivons : chaque présidence tournante du Conseil de l’UE, le cénacle où se retrouvent les États membres, offrait en son temps une cravate ou un foulard avec son logo. C’était la tradition. La présidence allemande, elle, a opté pour un masque estampillé « eu2020.de ».

Chaque présidence organise aussi généralement une réunion informelle pour chaque portefeuille du Conseil. Samedi et dimanche 11-12 septembre, c’était le tour des ministres des finances. Et qui dit réunion informelle élimine d’emblée le format de ces sept derniers mois : la vidéoconférence. Les 27 délégations et la presse étrangère étaient donc conviées à l’Hôtel Intercontinental à Berlin, juste en bordure du Tiergarten, l’immense parc du quartier du même nom.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct