L’opéra chez soi: plus pratique que convivial

L’opéra chez soi: plus pratique que convivial

Évidemment, ça n’est pas la même chose. Vingt minutes avant le début de la représentation, on se présente à la porte virtuelle de la Monnaie. Un simple lien Web qui permet de débouler d’un coup dans l’espace du spectacle. Pas de ticket à déchirer, pas de programme à acheter, pas de vestiaire, pas de bar, pas de connaissances à saluer çà et là dans les rangées, pas de tenue spéciale parce que « quand même on va à l’opéra »… L’opéra à la maison, c’est comme le télétravail. On peut y participer sans être vu, en short, en tong ou en pyjamas. Bon, quand même, pour faire bonne mesure, on s’est dit qu’un petit verre de bulles serait le bienvenu. Et comme on est à la maison, la bouteille entière coûte le prix habituel d’une « coupette » sur place. Tout bénef’.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct