Les lendemains de trêve: une réussite pour Charleroi

Karim Belhocine
Karim Belhocine - Photo News

Que du contraire, puisqu’il faut remonter à… novembre 2016 (5-2 à Anderlecht) pour trouver trace d’une défaite du Sporting en phase classique après un break international. La saison dernière, les troupes de Karim Belhocine avaient remporté leurs trois rencontres (contre Genk, au Cercle et à Saint-Trond) post-trêve.

« Ces trêves sont toujours quelque chose de spécial à gérer pour les clubs et les entraîneurs », avouait Karim Belhocine ce vendredi. « D’un côté, ça a été une bonne chose de pouvoir récupérer pour des joueurs qui ont donné beaucoup nerveusement et physiquement et d’un autre, cela a effectivement occasionné une petite coupure. Espérons qu’on puisse dire que cela aura été positif pour nous… »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct