Un chantier wallon s’ouvre sur la fiscalité immobilière

Le parlement wallon a confié au député socialiste Paul Furlan le soin de rédiger un rapport préliminaire. Il s’y connaît puisqu’il a été ministre du Logement et des Pouvoirs locaux.
Le parlement wallon a confié au député socialiste Paul Furlan le soin de rédiger un rapport préliminaire. Il s’y connaît puisqu’il a été ministre du Logement et des Pouvoirs locaux. - Pierre-Yves Thienpont.

Le 1er janvier 2021, l’administration wallonne reprendra au service public fédéral la gestion du précompte immobilier. Un pas de géant vers l’autonomie régionale en matière de recettes fiscales. Il est question ici de près de deux milliards d’euros qui, en bout de course, bénéficient essentiellement aux communes (60 %) et aux provinces (38 %).

Un tel transfert ne s’improvise pas. Celui-ci a d’ailleurs été reporté d’un an afin de s’assurer de la bonne marche de l’opération : informatique, mise à disposition d’agents fédéraux, formation des fonctionnaires wallons… L’année 2021 sera celle du statu quo législatif, histoire de ne pas prendre de risques inutiles pendant cette période cruciale.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct