Agents de footballeurs: vont-ils vraiment dénoncer leurs propres turpitudes?

Cet été, les clubs de foot professionnels, les agents de joueurs et la Fédération belge de football ont été intégrés à la loi anti-blanchiment. Conséquence : ces personnes morales et physiques deviennent des « déclarants », tenus de signaler toute transaction suspecte à la CTIF.

Une nouvelle régulation, qui doit entrer en vigueur le 1er juillet 2021, contestée par certains agents de footballeurs. Comme l’ont écrit De Tijd et L’Echo, un avocat a été mandaté pour attaquer le texte devant la Cour constitutionnelle.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct