Tour de France: «Roglic paraissait impossible à lâcher», avoue Pogacar

Tour de France: «Roglic paraissait impossible à lâcher», avoue Pogacar
Photo News

Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) s’est offert un second bouquet sur le Tour 2020 en s’imposant devant le maillot jaune Primoz Roglic au Grand Colombier, dimanche au terme de la 15e étape du Tour de France dans un duel entre Slovènes.

« Au début, nous avons placé Marcato mais c’était un mouvement stratégique. C’était une journée difficile, la Jumbo a bien contrôlé la course et imprimé un tempo d’enfer, beaucoup de coureurs se sont fait larguer », a déclaré Pogacar après la course. « Dans les derniers kilomètres, je me sentais prêt pour sprinter mais ça n’aurait pas marché d’attaquer, Roglic paraissait impossible à lâcher ».

S’il n’a pu lâcher Roglic, Pogacar, 2e du général à 40 secondes de son compatriote, peut encore rêver du podium final à Paris. Ce n’est pas le cas d’Egan Bernal (Ineos Grenadiers). Le vainqueur sortant du Tour a explosé à 13 km de l’arrivée, et a fini l’étape à 7 : 20 du vainqueur.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct