Blanchiment: les escroqueries dopées pendant le confinement

Le blanchiment d’argent sale est en pleine recrudescence suite à la pandémie.
Le blanchiment d’argent sale est en pleine recrudescence suite à la pandémie. - D.R.

La rencontre a été fixée un jeudi après-midi dans les locaux de la Cellule de traitement des informations financières (CTIF), l’organisme anti-blanchiment belge. Nous sommes reçus par trois des principaux directeurs de la CTIF : son président Philippe de Koster, le secrétaire général Kris Meskens et le directeur de la coordination externe, Marc Penna. Dans la salle de réunion qui domine le rond-point Louise, à Bruxelles, il faut parler fort pour couvrir le bruit de la circulation.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct