Naomi Osaka à l’US Open: une championne et un message

Naomi Osaka à l’US Open: une championne et un message

Un masque (sept différents sur la quinzaine), une vareuse (celle du regretté Kobe Bryant) et un trophée (déjà son troisième en Grand Chelem après l’US Open 2018 et l’Open d’Australie 2019) : Naomi Osaka enfonce de plus en plus sa nouvelle empreinte au sein d’un tennis féminin qui se cherchait une nouvelle âme depuis 10 ans, ayant épuisé, sans doute définitivement, les superbes pouvoirs de la « vieille reine » Serena. En cette période de pandémie, étouffante, la Japonaise amène un vrai vent de fraîcheur, via son tennis, mais aussi via un message naturel qui dépasse largement le cadre du sport.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct