L’arrivée de Disney+ rebat les cartes sur le marché du streaming

Dans les pays où Disney+ existe, son blockbuster «
Mulan
» ne sortira que sur celle-ci. Il fera l’impasse sur les salles obscures.
Dans les pays où Disney+ existe, son blockbuster « Mulan » ne sortira que sur celle-ci. Il fera l’impasse sur les salles obscures. - REUTERS.

Lancée en novembre 2019 aux États-Unis, la plateforme de streaming du géant du cinéma Disney débarque officiellement ce mardi en Belgique, en même temps que dans sept autres pays européens (Portugal, Norvège, Suède…). Elle est commercialisée à un prix plutôt agressif (6,99 euros par mois contre 7,99 euros pour le forfait le moins cher de Netflix) et donne accès à 800 films et 160 séries issus d’univers très différents puisqu’à côté du catalogue Disney (les classiques des années 30 jusqu’à aujourd’hui), on retrouve aussi les films d’animation des studios Pixar, la saga Star Wars (LucasFilm), les films de superhéros de Marvel, les documentaires du National Geographic et des films de la 21st Century fox (Avatar…). Toutes ces marques appartiennent en effet à l’empire de Mickey.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct