Attentats de Bruxelles: «On est en droit de se demander si notre gouvernement est encore à la hauteur»

Participer au 11h02 sur tablettes et mobiles

A-t-on assisté à un coup de bluff de Jambon et Geens ?

On ne percera pas le secret de ce qui s’est passé dans la nuit de mercredi à jeudi mais je ne pense pas que c’était un coup de bluff. La pression des faits était telle que les responsabilités politiques étaient évidemment engagées. Je pense que dans les conversations que les deux ministres ont eues avec Charles Michel, ils ont pris la mesure de la situation et se sont demandé comment en sortir indemnes. Ils ont reconnu leur responsabilité mais Charles Michel les refusant, il leur permet de rester. La plus grande difficulté est d’envisager la démission de deux super-ministres dans une crise pareille. Dans les circonstances actuelles, ils ne pouvaient pas démissionner.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct