Les temps sont durs pour le Brussels Jazz Orchestra

Les deux images donnent une bonne idée de la place que prend, Covid oblige, un band comme le BJO aujourd’hui.
Les deux images donnent une bonne idée de la place que prend, Covid oblige, un band comme le BJO aujourd’hui. - BJO.

Je suis à la maison depuis des mois », lance Frank Vaganée, saxophoniste et directeur artistique du Brussels Jazz Orchestra, le big band belge célébré de New York à Tokyo via Bruxelles. Le BJO a toujours un agenda complètement rempli. Enregistrements, répétitions, concerts. Aujourd’hui, avec la crise sanitaire, l’agenda est vide, en tout cas pour les répétitions et les concerts. Depuis le 19 février et ce match incroyable entre l’orchestre de Frank Vaganée et celui de Wynton Marsalis sur la scène de Bozar, c’est le vide.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct