Un manque de métier fatal pour l’Excel Mouscron

Mouscron a concédé trois penalties et a écopé de deux cartes rouges en cinq matches.
Mouscron a concédé trois penalties et a écopé de deux cartes rouges en cinq matches. - Photo News

Sur les 12 joueurs arrivés en provenance de Lille, seul Yves Dabila a un vécu dans le championnat de Belgique. Pour le reste, c’est une totale découverte. Hormis l’ex-défenseur du Cercle Bruges et Hervé Koffi, les autres éléments étiquetés « LOSC » ont encore tout à prouver au plus haut niveau, après avoir échoué aux portes de l’équipe première nordiste. Et malgré une volonté de bien faire qui est affichée aux entraînements, trop de lacunes sont relevées en championnat depuis la première journée. Les jeunes pousses se font trop facilement avoir, comme dimanche encore, lorsque Junior Onana a été victime de sa fougue lors de son tacle commis sur Pelé Mboyo qui lui a valu une rouge, ou quand Saad Agouzoul a manqué de justesse lorsqu’il a été mis sous pression avant le premier but courtraisien. Dimanche soir, Kristof D’Haene affichait à lui tout seul plus de matches de phase classique (244) que le onze mouscronnois réuni. En supériorité numérique, Courtrai a fait parler toute son expérience, ce qui lui a permis de s’imposer (3-0).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct