Coronavirus - Le Royaume-Uni pourrait subir 1 million de suppressions d'emplois en 2020

Le chiffre des pertes d'emplois pourrait atteindre 450.000 entre juillet et septembre, soit bien plus que pendant le pire trimestre ayant suivi la crise financière de 2008 (300.000), selon l'Institute for Employment Studies (IES), qui prévient que 200.000 postes de plus pourraient suivre au quatrième trimestre.

L'IES précise qu'il s'agit de son scénario central, et que, dans le pire des cas, les suppressions d'emplois pourraient s'élever à 690.000 au troisième trimestre.

Selon les chiffres du gouvernement, le pays a déjà subi 240.000 licenciements au cours des six premiers mois de l'année, ce qui a de quoi porter le total pour 2020 à plus d'un million.

"Les licenciements cet automne vont presque certainement excéder tout ce que nous avons connu depuis au moins une génération", explique l'IES. "Malheureusement, beaucoup de ces restructurations semblent désormais inévitables et reflètent à la fois des changements structurels (...) et les dégâts déjà faits sur les entreprises les plus affectées par la crise", ajoute le centre de recherche.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct