Procès Hakimi-Pauwels: le calvaire décrit par les victimes

Procès Hakimi-Pauwels: le calvaire décrit par les victimes
Belga

Les avocats des parties civiles ont raconté le calvaire vécu par les victimes lors de home-jackings qui ont eu lieu dans le Hainaut et le Brabant wallon, entre 2015 et 2017. Une vingtaine de personnes sont poursuivies.

Fernando, Anna et leur fils âgé de 15 ans au moment des faits, ont été tirés de leur sommeil, le 23 février 2017 vers 3h du matin, par trois hommes cagoulés et lourdement armés qui ont prétendu être de la police. Les armes ont été pointées vers les victimes, à bout touchant, et le père de famille a été obligé de jouer à la roulette russe avec une arme chargée. Le traumatisme est très important pour les victimes et notamment pour l’adolescent.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct