Baptême de l’art: le cirque part en v(r)ille à La Louvière

«
La belle escabelle
», de la compagnie Doble Mandoble
: deux personnages rendent un hommage délirant à l’escabelle pliable de nos maisons.
« La belle escabelle », de la compagnie Doble Mandoble : deux personnages rendent un hommage délirant à l’escabelle pliable de nos maisons. - D.R.

Après des mois où l’on a vu le monde marcher sur la tête – un monde qui reste d’ailleurs largement en équilibre précaire –, il semble tout à fait idoine de faire sa rentrée avec des artistes habitués à virevolter sens dessus dessous, pieds en l’air et tête en bas, entre autres positions renversantes. C’est en tout cas le pari de La Louvière qui crée le festival EN V(r)ILLE, avec un week-end placé sous le signe du cirque et piloté par Les Ateliers La tête en l’air, centre d’expression et de créativité habitué à s’emparer de la piste comme outil d’émancipation. « Nous tentons de donner des moyens aux participants d’exercer un pouvoir sur leur condition de vie, sur leur environnement et nous les encourageons à se saisir de leurs droits culturels, » précise la coordinatrice Martine Caron.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct