Julien Doré: «On se débrouille comme on peut»

Julien Doré: «On se débrouille comme on peut»

La terrasse sur le toit de cet hôtel près de la gare du Midi est ensoleillée. Julien a attaché ses cheveux, toujours aussi charmant dans ce qui ressemble à un marathon promotionnel.

Comment vont les Aimée, votre grand-mère et votre mère ?

Elles vont bien. L’aînée aura 100 ans en mars prochain. L’idée est de pouvoir lui faire une belle fête. Je ne pourrais dire le jour, pas plus que l’âge de mes parents car j’ai un problème pour retenir les dates. Je pense qu’il y a une partie de moi qui refuse de mémoriser le temps qui passe, les dates et l’âge des gens auxquels je tiens le plus. Tout le monde se moque de moi à ce propos.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct