Francesco Filippi: «Le succès de Mussolini en Italie illustre la crise du modèle démocratique»

«
Le récit de Mussolini tout-puissant et humaniste a été créé par le fascisme lui-même. Lorsqu’il occupait le pouvoir, le fascisme a forgé son propre mythe.
»
« Le récit de Mussolini tout-puissant et humaniste a été créé par le fascisme lui-même. Lorsqu’il occupait le pouvoir, le fascisme a forgé son propre mythe. » - ARNOLDO MONDADORI EDITORE S.P.

entretien

En Italie, d’aucuns prêtent aujourd’hui tout et n’importe quoi au régime fasciste et à son chef, Benito Mussolini. Une amnésie combattue par des historiens comme Francesco Filippi.

D’où vient ce retour en grâce de Mussolini et du fascisme, en Italie ?

Le problème, c’est que le fascisme ne revient pas en Italie, il a toujours été. C’est un problème culturel et non un problème politique. De 1945 à aujourd’hui, la sphère politique italienne n’a pas voulu affronter sérieusement les questions que vingt ans de fascisme posaient inévitablement au pays.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct