Cinq ans et quatre mois de prison requis contre Stéphane Pauwels

Stéphane Pauwels a été surpris de la sévérité du réquisitoire en son encontre.
Stéphane Pauwels a été surpris de la sévérité du réquisitoire en son encontre. - Belga.

Il a regardé le sol, elle a levé les yeux au ciel. Stéphane Pauwels et son ex-compagne Vanessa Colassin seront-ils condamnés pour l’exemple par le tribunal correctionnel de Charleroi ? Cela ne semble en tout cas pas être l’intention du procureur fédéral Julien Moinil qui a expliqué ce mardi, lors de son réquisitoire au Lotto Mons Expo, qu’on « ne jugeait pas le journaliste, mais le citoyen ». Quatre ans, c’est finalement ce qu’il a requis contre chaque membre du duo pour avoir commandité le home-jacking de l’ancien compagnon de sa compagne d’alors, en mars 2017 à Lasne. Et six mois de plus pour l’ancien journaliste télé pour fourniture et consommation de cocaïne, mais seulement trois pour Vanessa. Et encore dix mois de plus pour Stéphane Pauwels, pour entrave à la Justice. Et ce, pour avoir accepté que ses amis demandent à Farid Hakimi, présenté comme le chef de la bande qui a opéré une série de home-jackings et d’attaques à main armée entre 2015 et 2017, de dire qu’il ne le connaissait pas.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct