La France entretient ses exportations d’armement

En France, les exportations de matériel de guerre sont saluées tant par la classe politique que par la presse.
En France, les exportations de matériel de guerre sont saluées tant par la classe politique que par la presse. - DPA.

analyse

La Grèce a annoncé, ce week-end, son intention d’acquérir dix-huit avions de combat français Rafale. Dix appareils neufs seront livrés en 2022 ; huit seront prélevés à l’armée de l’air française et devraient être opérationnels dès le milieu de l’année prochaine. Il s’agit du premier contrat signé par Dassault Aviation pour ce modèle avec une armée européenne.

Le deal s’inscrit dans un contexte régional à nouveau tendu entre la Grèce et la Turquie. Les deux pays se disputent en effet une zone potentiellement riche en hydrocarbures en Méditerranée orientale. Le choix partiel du « deuxième main » par Athènes ne semble ainsi pas guidé uniquement par des raisons budgétaires, mais aussi par l’urgence à acquérir la maîtrise militaire des airs.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct