Après Molenbeek, les signes religieux s’invitent à Schaerbeek

«
Les discriminations sont souvent causées par l’interdiction des signes convictionnels
», estime Axel Bernard (PTB).
« Les discriminations sont souvent causées par l’interdiction des signes convictionnels », estime Axel Bernard (PTB). - Elio Germani.

La semaine passée, l’annonce de la motion déposée à Molenbeek et visant à inscrire l’administration communale dans une logique de « neutralité inclusive » a relancé une énième fois le débat sur le port du voile dans le service public. Certains, dans les rangs libéraux, redoutaient déjà que le pas molenbeekois entraîne dans son sillage d’autres communes. Et c’est à Schaerbeek que la tache d’huile commence à s’étendre. Les élus Hamza Boukhari (CDH) et Axel Bernard (PTB) déposent en effet une motion demandant la suppression de l’interdiction des signes convictionnels dans le règlement d’ordre intérieur de l’administration. Le texte est à l’ordre du jour du conseil communal du mercredi 23.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct