Le retour de Donald Trump version climatosceptique

Pas sûr que les services de secours qui luttent au quotidien contre les incendies goûtent les propos du président...
Pas sûr que les services de secours qui luttent au quotidien contre les incendies goûtent les propos du président... - AFP.

Si Donald Trump a été ébranlé par la publication des bonnes feuilles du livre de Bob Woodward, Rage, qui sort ce mercredi, il n’a rien laissé transparaître. Le président américain affiche même une euphorie curieusement déplacée, à l’heure où le bilan du coronavirus frôle les 200.000 morts outre-Atlantique. Mardi matin, il s’est autocongratulé pour ses talents de « faiseur de paix » à l’orée des accords sur le point d’être signés à la Maison Blanche entre Israël, les Emirats arabes unis et Bahreïn. Euphorique, au point de subodorer que « l’Iran veut faire un deal », lui aussi.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct