Tour de France: la jeunesse crève l’écran

Tadej Pogacar. @Belga
Tadej Pogacar. @Belga

En manœuvrant à la perfection le vainqueur sortant du Tour d’Italie Richard Carapaz dans les derniers hectomètres de la montée de Saint-Nizier-du-Moucherotte, Lennard Kämna a imposé son talent et son audace à Villard-de-Lans pour accrocher « quelque chose de complètement incroyable ». Surtout, l’Allemand, vingt-quatre ans et un titre de champion du monde contre le chrono chez les juniors, est venu s’ajouter à une liste déjà bien fournie de jeunes loups qui n’ont absolument plus besoin d’aiguiser les canines dans l’ombre de jours meilleurs tant ils incarnent déjà le cyclisme de la victoire. Sur ce Tour de France, la nouvelle génération ne représente plus l’espoir brillant, elle a « swipé », terme jeune s’il en est, cette étape pour graver le marbre du succès. Et tant mieux si elle chamboule tout sur son passage. Il suffit, du reste, de voir où en est un Alejandro Valverde (40 ans), par exemple, pour comprendre que l’heure est à cette bande de talents qui n’a plus rien de juvénile.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct