Apple creuse la piste du sport et de la santé

L’Apple Watch de sixième génération ajoute la mesure de l’oxygénation du sang à celle du rythme cardiaque.
L’Apple Watch de sixième génération ajoute la mesure de l’oxygénation du sang à celle du rythme cardiaque. - AFP

Pour peu, on réduirait le succès financier d’Apple à son très lucratif iPhone dont les ventes sont, il est vrai, phénoménales. Le constructeur californien a écoulé près de 2 milliards d’exemplaires de son smartphone disruptif depuis son introduction sur le marché en juin 2007. Mais il ne faudrait pour autant pas négliger la popularité de ses autres produits, à commencer par celui qui constitue le prolongement le plus naturel (selon Apple) de l’iPhone, savoir l’Apple Watch. Rien que durant le premier trimestre de cette année, la Pomme a vendu 7,6 millions d’exemplaires de sa montre connectée, qui s’arroge plus de 55 % des parts d’un marché en croissance singulière. Perçues comme des gadgets sans avenir lors de leur naissance au début de la décennie, les montres connectées ont fini par trouver leur public, composé non seulement d’amoureux des nouvelles technologies mais aussi de personnes simplement désireuses de suivre leurs progressions sportives et leur état de santé.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct