Empoisonnement de Navalny - L'Autriche ne veut pas remettre en question Nord Stream 2

"Ce genre de politiques économiques se décide en Europe et non à Washington", a déclaré le président autrichien Alexander Van der Bellen, proche des écologistes, ajoutant qu'il ne voyait "pas de lien entre l'affaire Navalny et Nord Stream 2".

"C'est une bonne chose si nous avons une diversification" dans la distribution du gaz russe, a abondé plus tard dans la journée le chancelier conservateur Sebastian Kurz.

Les deux dirigeants se sont exprimés devant des journalistes en présence du président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui effectuait une visite officielle en Autriche et a une nouvelle fois dénoncé ce gazoduc, destiné à renforcer le contournement de son pays, en conflit avec la Russie.

La compagnie pétrolière autrichienne OMV participe au financement de cet oléoduc à 10 milliards d'euros, bientôt achevé, qui doit relier la Russie à l'Europe occidentale sous la mer Baltique pour s'ajouter au premier gazoduc Nord Stream 1, opérationnel depuis 2012.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct