«Wakatt»: une humanité en quête de voies nouvelles

«Wakatt»: une humanité en quête de voies nouvelles

Un grand soleil couchant inonde le fond de scène. Dans une série de flashes, des silhouettes se dessinent quelques secondes puis disparaissent. L’image est à la fois superbe et un peu inquiétante, comme des instantanés de lambeaux d’humanité post-apocalyptique. Bientôt les corps se mettent en mouvement, apparaissent en pleine lumière, porteurs de couleurs et de vie. Sur le côté, les trois musiciens du Magic Malik Orchestra rythment, enflamment ou calment l’atmosphère. Car après les premières minutes pleines de vie ou de couleurs, on bascule vers un constat sans appel : « Putain ! On y est ! », lance l’un des danseurs. « Dans-la-mer-de !!! »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct