«Au Sahel, l’Occident renforce des gouvernements corrompus»

«Au Sahel, l’Occident renforce des gouvernements corrompus»
Reuters

Avec les opérations Serval (2013-14) puis Barkhane (2014- ?), l’armée française se trouve engagée au Mali depuis sept années contre « le terrorisme » et « les djihadistes ». Les Occidentaux appuient cette intervention sur le terrain. Que cela soit à Paris, Washington, Berlin, Londres ou Bruxelles, il semble ne pas exister de débat sur la pertinence de cette intervention. Seules quelques voix tentent çà et là d’émettre des vues hostiles.

Parmi elles, le chercheur français Marc-Antoine Pérouse de Montclos s’évertue depuis plusieurs années à contester les « évidences » qui soutiennent l’engagement français au Sahel. Il publie à ce propos un essai musclé, Une guerre perdue.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct