Thomas Cook renaît un an après sa faillite, sur internet seulement

Alors que le voyagiste qui avait déposé le bilan après 178 ans d'existence disposait d'un réseau d'agences, d'avions et d'hôtels en propre, le nouveau Thomas Cook -- qui a gardé le logo jaune doré en forme de coeur de son prédécesseur -- vendra des voyages organisés uniquement en ligne et par téléphone à partir de mercredi.

La nouvelle société emploie 50 personnes, contre 9.000 salariés rien qu'au Royaume-Uni pour l'ancien groupe.

Alan French, ex-directeur stratégique et technologique du groupe défunt, a été nommé directeur général pour le Royaume-Uni.

"Ce qui s'est passé l'an dernier était une tragédie personnelle pour des milliers de mes anciens collègues, nos partenaires et bien sur nos fidèles clients", a-t-il commenté dans un communiqué. "La résilience de cette marque (...) témoigne de l'engagement et du professionnalisme de nos anciens collègues", ajoute-t-il.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct