La Commission propose un relèvement de l’objectif climatique européen

Ursula Von der Leyen
Ursula Von der Leyen - AFP

Comme on s’y attendait, la présidente de la Commission européenne a proposé de porter l’objectif européen de réduction des émissions de gaz à effet de serre à « au moins -55 % » en 2030 (par rapport à 1990). Cet objectif est « ambitieux, réalisable et bénéfique à l’Europe », a insisté Ursula von der Leyen. Jusqu’à présent, l’Europe s’était engagée sur une cible d’au moins 40 %. L’exécutif européen a fait réaliser une étude d’impact d’un éventuel rehaussement. Il en ressort que « notre économie et notre industrie peuvent y arriver », a déclaré von der Leyen devant les députés européens. Le rehaussement des ambitions européennes « permettra à l’Union d’être sur la voie neutralité climatique d’ici 2050 et de respecter ses obligations découlant de l’accord de Paris ». C’est plus qu’un objectif de réduction des émissions, a insisté la présidente : « C’est une approche systémique, c’est une révolution culturelle. On n’y arrivera en maintenant le statu quo ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct