Marc Van Ranst: «Le virus n’est pas lassé de nous»

Marc Van Ranst: «Le virus n’est pas lassé de nous»
AFP

Alors que l’adhésion aux contraintes semble fléchir, Marc Van Ranst estime que « les points de vue populistes » ont davantage d’écho dans l’opinion. « Tous ceux qui disent ‘je veux me débarrasser du masque et de la bulle de cinq’ (le plafond des contacts rapprochés autorisés pour chaque foyer, ndlr) captent beaucoup l’attention, et je peux comprendre, nous sommes tous lassés du virus », souligne-t-il. « Le problème c’est que le virus n’est pas lassé de nous, il continue de nous contaminer comme il aimait le faire en mars », poursuit le virologue.

Entre le 6 et le 12 septembre, 779 cas de coronavirus ont été détectés par jour en moyenne en Belgique, a indiqué mercredi Yves Van Laethem, porte-parole francophone interfédéral Covid-19, lors d’une conférence de presse du SPF Santé publique et du Centre de crise. Il s’agit d’une augmentation de 52 % par rapport aux sept jours précédents.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct