Selon le parquet, le patron de la police aéroportuaire était de garde la nuit de l’arrestation de Chovanec

Le ministre de la Justice, Koen Geens
Le ministre de la Justice, Koen Geens - Photo News

L’officier de garde la nuit au cours de laquelle Jozef Chovanec a été maîtrisé par la police à l’aéroport de Charleroi et emmené inconscient à l’hôpital était le patron de la police aéronautique, Danny Elst. Le parquet de Charleroi a donc supposé que la hiérarchie policière était au courant des circonstances de l’intervention et n’a pas jugé nécessaire de lui signaler les faits, a rappelé mercredi le ministre de la Justice, Koen Geens, devant la commission de la Justice.

C’est la diffusion de la video de l’intervention de la police la nuit du 24 au 25 février 2018 qui a provoqué le scandale lié au décès du citoyen slovaque. La haute hiérarchie policière a affirmé qu’elle n’avait pas vu ces images et ignorait donc les faits qui sont aujourd’hui dénoncés : placage ventral durant de longues minutes, tête de la victime enveloppée dans une couverture, salut nazi d’une agente, sourire affiché par les policiers, etc.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct