Le réalisateur dissident Oleg Sentsov invité à Bozar

L’opposant à Poutine est un self-made man qui pratique un cinéma appris sur le tas.
L’opposant à Poutine est un self-made man qui pratique un cinéma appris sur le tas. - D.R.

Si on dit « cinéma ukrainien », il y a peu de chance d’avoir une avalanche de titres de films en écho. Par contre, si on cite le nom de Oleg Sentsov, l’actualité s’imposant, on se rappelle que ce réalisateur, écrivain et activiste ukrainien, militant pro-européen opposé à l’annexion de la Crimée par la Russie, avait été arrêté en 2014 et condamné à 20 ans de prison par la justice russe. En 2018, il avait reçu le prix Sakharov, prix décerné pour la paix et la liberté de pensée par le Parlement européen, alors qu’il était encore en prison. Après cinq ans d’emprisonnement et quatre mois de grève de la faim, il fut libéré.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct