L'équipementier automobile allemand Mahle veut supprimer 7.600 emplois, 10% des effectifs

Mahle a "identifié un excès de capacités de production de 7.600 postes" et "va lancer des discussions avec les représentants des salariés pour négocier et mettre en oeuvre des mesures d'adaptation", a expliqué l'entreprise de Stuttgart, qui emploie 77.000 personnes dans le monde, dans un communiqué.

Parmi eux, 3.700 se trouvent en Europe et 2.000 en Allemagne, a ajouté Mahle.

L'année dernière, Mahle avait déjà lancé un programme de restructuration et d'économies "sur fond de transformation technologique de l'industrie automobile et des marchés faibles", a détaillé le groupe.

Pilier de l'économie allemande, le secteur automobile est confronté, en plus du coronavirus et de la chute sans précédent des ventes que la pandémie a entraîné, au virage complexe et coûteux vers la mobilité électrique mettant sous pression les constructeurs mais surtout les nombreux équipementiers dans le pays.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    À la Une du Soir+